AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Et voilà, le scénario a commencé! Il y a en ce moment quatre topics ouverts en cours.
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année - Le Staff de NMD
Notre Forum a ouvert ses portes en ce lundi 26 décembre. Bienvenue parmi nous

Partagez | 
 

 We're just two lost souls swimming in a fish bowl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Dim 22 Jan - 0:54

Le petit lit plus ou moins confortable qui meublait la chambre était occupé par nul autre que Garett. Seul dans la chambre qu'il venait de rejoindre suite aux ordres des superviseurs de l'endroit, il pensait au moyen de s'échapper de ce lieu sinique. Sans se faire tuer ou intérompre? Impossible. Drake avait penser à tout. Ils étaient prisonniers de cet endroit maudit. La soirée était légèrement avancé lorsque tout le monde se faisait dire de retourner dans leur chambre. C'était ainsi depuis quelques temps.. Une semaine, un mois..? Seulement quelques jours? Garett n'aurait pu dire. Ce temps, peu importe depuis combien d'heures cela durait, il avait l'impression que ce n'était pas moins qu'une éternité qu'il était emprisonné. Il n'avait pas vu Caroline de la journée. Peut-être avait-elle été amenée dans une salle d'examen? Il n'en saurait pas plus avant de la revoir, probablement ce soir lorsqu'elle rentrerait dans la chambre.

Ah Caroline...Si elle n'était pas là, si c'était une autre qui avait été mise dans cette pièce avec lui, comment aurait-il fini?...Cette question, il se la posait tous les jours depuis qu'il avait été emprisonné ici avec son aimée. Heureusement qu'elle était là, que son optimisme , aussi blessée soit Caroline, avait toujours été aussi fort et présent. Et s'il croyait en Dieu, Garett remercierait le ciel de lui avoir envoyé ce petit ange juste au bon moment, de lui permettre de continuer à croire en la vie.

Les hormones dans le tapis, ça commençait à être un mode de vie...Désagréable, certes, et dont on ne s'habitue jamais, mais qu'il faut finir par tolérer un jour ou l'autre...Accepter ça? Jamais. Personne n'accepterait de faire parti d'un élevage. De servir à produire... Et si Caroline finissait par être ensemble, comment ça se déroulerait? Était-il attribué à une seule «femelle» , ou s'il servirait encore tant que toutes les incubeuses de seraient pas en cloque? ...Peut-être paranoïait t'il, tout simplement. Mais comment ne pas comprendre tous ces questionnements dont personne n'avait la réponse ?

Il avait voulu avoir des enfants , une famille...Bien sûr. Avoir une petite maison, juste assez modeste pour lui, une petite clotûre blanche, un grand danois, une petite fille, une jolie femme de qui il serait follement amoureux...Le rêve américain quoi. Ce qu'on voit à la perfection dans tous les films, dans tous les romans. Il y aurait cru , avec sa naïveté aveuglée, mais maintenant? Dans ce lieu si sali de tous sentiments... Comment espéré croire en l'avenir d'un enfant né dans de telles conditions?...

Il se leva et regarda au coin de la chambre où devrait se trouver une caméra...Et il jura. Il jura qu'un jour, Drake tomberait et que s'élèverait un nouveau jour. Et que là seulement il se permettrait de mettre enceinte Caroline...Mais comment éviter ses hormones, ses envies et son amour pour elle? Comment la protéger de Drake? ...de lui-même? L'ambiance était lourde, mais lorsqu'il la vit entrer dans la pièce, ses inquiétudes le quitèrent pour un instant, comme une ange, elle créa une légèreté dans sa poitrine, comme si tout était moins lourd. Il la regarda comme il regarderait le seul espoir du monde.

«...Je ne t'ai pas vu de la journée...Comment ça va ?»

Question purement rhétorique et inutile dans un lieu comme ça... Mais enfin, il n'avait rien d'autres à dire, du moins, tout ce qu'il aurait à dire présentement le rendrait fou . La porte se referma derrière elle, et l'odeur du désir se faisait déjà distribuer dans l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Dim 22 Jan - 10:44



We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson

Lui & moi nous savons parfaitement qu’il est inutile de nous pousser dans les bras l’un de l’autre en incitant nos hormones à travailler. Mais c’est vrai que peut-être que sans les hormones, ces parfums qui nous entourent et nous incitent, on n’aurait peut-être pas été si rapide en besogne. La porte s’était refermée derrière moi, comme d’habitude. Et je m’approchais de Garett. La chambre était petite et peu meublé que je n’avais pas du mal à m’approcher de lui, ni de deviner d’où le son provenait. Pièce était bien trop petite pour créer des vrais échos. C’était étrange comme le simple son de sa voix, de sa présence m’apaisait. C’était stupide, je n’avais aucune raison d’être heureuse, pourtant en l’entendant, je ne pus que manifester un petit sourire sur mon visage. J’étais simplement heureuse, contente qu’il soit encore là, qu’on ne me l’avait pas enlevé. Car j’avais peur de le perdre. Ici dans ce lieu on n’avait appui sur rien. Les ordres viennent de plus haut et on n’a aucune idée de quoi demain serait fait. Si tout à coup, Drake en décide autrement… Non je ne pouvais pas penser à ca. Je devais penser positivement… Enfin si c’était vraiment possible dans un tel lieu. « Oui… Je me suis promené et on a fait quelques prises de sang. » Ma main recherchait celle de Garett, j’avais besoin de le sentir. « Ca peut aller. Et toi ? » Entre lui et moi, c’était surement lui qui avait le plus difficile avec toute cette situation. D’accord pour moi c’était très inconfortable toute cette situation, se réaliser qu’on n’est qu’un pion par tant d’autres… Jamais agréable. Mais pour Garett, c’était son frère qui l’avait mit ici, et il tombait de très haut. Donc oui, pour lui c’était surement encore bien pire que pour moi. J’entremêlais nos doigts.

Je n’avais pas spécialement envie de tomber enceinte. Bien sur que je fonder une famille avec Garett, mais dans ces lieux ? Avec un avenir qui est loin d’être prometteur… J’ignorais si Drake n’allait pas profiter de cet enfant pour faire souffrir Garett. Et j’avais peur, peur qu’on me l’enlève, l’enfant, Garett… Non je ne voulais pas tomber enceinte, pas dans ces circonstances. Mais je savais que pourtant tôt ou tard cela allait arriver. On a beau lutter, les sentiments et les hormones nous surpassent et je n’avais jamais prise l’Andragorium, ce qui faisait de moi une candidate encore plus parfaite. Pas d’effets néfastes.

Je me demandais ce que Garett pensait du mariage qui s’annonçait à grand pas. Drake, le Commandeur qui allait se marier…. Mais j’évitais de poser la question. Je me disais que la dernière chose de quoi il voulait parler était de son frère ainé. « T’as entendu les rumeurs ? Il y a une rebelle qui se trouve dans les nouveaux horizons… Et à ce que j’ai entendu, elle n’est pas d’une compagnie très agréable et a tendance de caser tout ce qui tombe entre ses mains et à donner certains raclés aux gardiens. » J’ignorais son nom et je ne l’avais jamais rencontré, mais dans un tel endroit la moindre petit rumeur circule vite, surtout que cette rebelle semblait être une vraie tornade.




_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Lun 23 Jan - 17:33

Parfois, il m’arrivait d’oublier l’accident de Caroline et ses conséquences. J’oubliais qu’elle ne voyait plus, qu’elle ne verrait plus jamais. Lorsque j’y pensais, ça me faisait toujours un petit quelque chose. Je m’imaginais à sa place…Si c’était à moi qu’on avait dit que plus jamais je ne verrais ses yeux, son visage… Je crois que je n’aurais pas été aussi forte qu’elle. Ce devait être difficile pour Caroline de se trouver ici, dans un lieu aussi peu stable et un environnement pas du tout adapté pour elle… Si un jour nous avions une maison ensemble, je me jure de lui construire quelques chose à ses besoins…Je ne sais pas tout ce dont une non voyante à besoin pour être en sécurité, mais je trouverai bien. Enfin, ce n’est pas comme si nous étions rendu au stade d’avoir une maison…Il fallait d’abord sortir d’ici..

«D’accord, J’espère que ça c’est bien passé.»

Des prises de sang…Naturellement. Fallait bien en prendre soins, des futures mères. Pour avoir de beaux bébés en santé, fort. Serais-je capable d’avoir un enfant sans y être attaché?... Même sans jamais le voir, je crois que ce serait impossible. Sa main effleura la mienne. Lorsqu’elle me demanda comment ça allait, je ne pu m’empêcher de soupirer.

«C’est la même chose tous les jours. Les mêmes questions se répètent jour après jour… Et je ne cesse de penser à lui. Je me demande si le monde sait… Si le monde sait où je suis, à quoi je sers… À quel point l’homme respecté que j’étais est rendu si sale… »

En faite, l’homme qui était sale, c’était bien Drake et non moi. Mais qui allait se marier la semaine qui suivait? Qui allait continuer de diriger un monde de moutons? C’était lui, pas moi. Je n’avais été qu’un pion. Après tant d’année à me faire jouer dans le dos par mon propre frère, comment espéré refaire confiance un jour en ca monde? … Ma naïveté était peut-être morte le jour où il m’avait avoué son crime. Je serrais la main de Caroline en y pensant. Je ne pouvais rien lui dire sans nous mettre en danger… Sans LA mettre en danger… Drake ne m’avait épargné que parce que j’étais son frère et qu’il savait que jamais je ne parlerais…Parce que si être son frère m’avait sauvé une fois, il ne fallait pas s’attendre à ce que Drake ne me fasse pas payé d’avoir parler.

Caroline finit par reprendre la parole, me parlant d’une de ses autres horizons. Une sauvage. Une rebelle… Ce mot sonnait à mes oreilles comme le plus tendre des destins. Rebel… C’était drôle comme Caroline m’en parlait. J’avais déjà interrogé des tas de Rebelles, mais dans quel but? Celui dans savoir plus. Leur faire craché le morceau était plus dur encore que de faire avouer à Drake son double meurtre… Mais ils finissaient parfois par lâcher, involontairement la plupart du temps, quelques informations qui ne m’échappaient pas. J’avais envie d’en rencontrer une, de pouvoir lui parler quelques instants pour comprendre…Et si elle avait un contact à l’extérieur qui pourrait nous faire sortir, je me ferais un plaisir de leur donner les ressources nécessaire. Bien sûr, je ne faisais plus confiance en personne du gouvernement, encore moins en les hauts placés. Mais je connaissais cet endroit comme le fond de ma poche. Ce secteur avant devait servir à autre chose qu’à de la production d’humains.

«Comment se nomme-t-elle ?... Une rebelle, ici… J’en ai pas entendu parler non. Mais ça m’intéresse. J’aimerais en rencontrer une ici. »

Et ce même en étant dans une pièce comme celle-ci, rempli d’hormone où il était difficile de se concentrer. Je serais près à tout pour en savoir un minimum sur eux…

«J’en ai interrogé beaucoup dans le passé…Mais je ne suis plus dans le même camp à présent. Par contre je suis sûr que les rebelles pourraient nous apporter quelque chose… Surtout dans un lieu comme ici. Après tout, les rebelles agissent en meute. Une fois, il faisait un complot pour libéré les leurs de la prison…Alors pourquoi pas d’ici? …»

À m’entendre parler, on aurait cru que j’étais fou. Et c’était peut-être le cas après tous ces jours passés ici…Mon regard se reporta sur Caroline, et je l’embrassai tendrement sur la joue. C’était surtout les hormones qui agissaient, mais j’avais bien envie de caresser sa peau de mes lèvres. Je voulais qu’elle sente qu’elle était importante. Mais c’était difficile de la faire passé avant mon évasion, avant ma vengeance et avant ma colère. Pourtant quand je l’avais vu entré dans la pièce, ce léger sourire aux lèvres en m’entendant parler, j’aurais pu croire en n’importe quoi.

«En tout cas… Ça c’est bien passé avec les médecins si tu es de retour ici j’imagine.»

Et puis, elle ne devait pas être enceinte. Sinon à quoi bon la retourné dans cette chambre? Je passa mon bras autour d’elle et m’assis sur le lit.

«Je n’ai pas dormi plus de quelques heures par nuit depuis qu’on nous a mis ici… J’y arrive pas. Et les hormones aident pas. »

Après une pause , je repris.

«Si j’avais été au courant de ce projet, j’aurais tout fait ce qui était en mon pouvoir pour l’arrêter…»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Lun 23 Jan - 18:33




We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson

Je l’écoutais sans rien dire. Par contre lorsqu’il dit qu’il était rendu sale, je devais agir. “Tss, ne dit pas ca. T’es avec moi. Ce n’est peut-être pas la meilleure circonstance d’être en couple, mais Drake n’y a vu que du feu… Il a cru te piéger, de te faire souffrir. Il ne se doute pas de ce qu’on peut ressentir l’un pour l’autre. » Je pris son visage entre mes mains. Non, il ne pouvait pas se dégrader de la sorte, il fallait tellement mieux que ca. Et il ne pouvait pas Drake prendre le dessus.

Lorsque je parlais de la rebelle, j’étais assez surprit d’entendre que Garett semblait s’y intéresser. Qu’avait-il en tête ? « J’ignore son nom… Mais je ne pense pas qu’il est difficile de la reconnaître, elle fait peur aux autres, à ce que j’ai entendu. » Mais très vite, il m’éclaircit un peu sur ses intentions… Les rebelles pouvaient nous aider ? Je restais pensive. Peut-être oui, mais on ne savait rien d’eux, à part qu’ils luttaient contre Drake. Peut-être que leur chef ne fallait pas mieux que Drake. On s’était fait avoir une fois, et je n’avais pas envie de me laisser avoir une deuxième fois. « Qu’est-ce qui te fais croire qu’ils voudront t’aider… T’es dans leurs yeux le frère de leur ennemi juré. » D’autant plus qu’à ce que j’avais entendu sur cette rebelle, c’était loin d’être quelqu’un facile à approcher. Un complot pour nous libérer ? Je ne voulais pas lui casser dans ses espoirs, mais le Labyrinthe était tellement bien gardé que… Enfin je ne voulais pas être négative. « Pour cela il faudrait déjà qu’ils savaient ou on se trouve… «

Je lui souris faiblement lorsqu’il m’m’embrassait sur la joue, caressant doucement sa main. J’avais comprit qu’il voulait sortir d’ici et je le voulais aussi. Mais sa vengeance, autant que je détestais Drake et que je voulais le voir tomber, j’avais peur que Garett tombe avec lui… La vengeance est toujours quelque chose de très risqué. Et je n’avais pas envie de le perdre, il était tout ce qui me restait. Lorsqu’il conclut que tout devait bien s’être passé, je me contentais d’hocher la tête. Je ne voulais pas rentrer dans ces détails là. « Qu’est-ce que tu veux dire par bien passer… Que je ne suis pas enceinte ? » Lorsqu’il mit son bras autour de moi, je laissais doucement ma tête reposer contre son épaule, caressant doucement sa main d’un de mes doigts. « Tu devrais peut-etre demander à un médecin des somnifères. » Oui, si il avait su… Le problème était qu’avec des si on n’avance pas. « Et tu penses que cela aurait arrêté ton frère ? Il n’a pas de cœur et je ne comprends pas comment Quinn peut l’aimer. »






_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Lun 23 Jan - 18:57

Bien sûr, Caroline avait besoins de me défendre de moi-même. Me contredire sur le fait que j’étais rendu un moins que rien. Comment pouvait-elle croire que j’étais encore quelqu’un après une telle descente? Par contre elle avait raison sur un point ; Drake ne voyait pas quelle gourde il avait fait en me mettant ici , avec Caroline. Je l’aimais. Et s’il ne me restait plus rien à perdre, il me restait tout de même Caroline. Lorsqu’elle me répondit sur mes questionnements à propos de la rebelle, j’hochai la tête. J’espérais pouvoir prendre contact avec elle pour en savoir un peu plus. L’intention de sortir d’ici m’effleurait, mais je voulais d’abord et avant tout en savoir seulement plus. Ma curiosité était présente plus que jamais maintenant, c’était elle qui m’avait rendu aussi bas, mais dans un passé plus profond, elle m’avait fait gravir les échelons à une vitesse presque affolante. En comprenant une partie de ce que j’avais dans la tête, Caroline me fit voir ses idéaux la dessus. Bien sûr, je savais déjà tout ce qu’elle me disait. J’essayais d’être réaliste. Elle avait sûrement raison en me disant que pour eux je n’étais que le frère du commandant…



«Comme si je n’y avais pas pensé. Bien sûr que je suis le frère de leur ennemis, mais si ce titre pourrait un jour tourner à mon avantage, je m’en servirai avec brio. »



Je ne voulais pas lui en dire plus. Ça ne donnait rien et je n’aurais l’air que d’un idéaliste idiot. Mais j’en connaissais plus que quiconque sur Drake.



«Je sais que c’est idiot, mais je vais devenir fou si que me rend à l’évidence que je resterai toujours ici, ayant des enfants avec lesquels je n’aurai aucun lien… Il faut que je pense, c’est la seule chose que je peux encore faire..»



Je regardai Caroline. Si belle, comme toujours. Je nous imaginais à l’école, plus jeune. Drake ne devait jamais savoir à ce propos… Je posa ma main sur ses cheveux, les caressant doucement Sa tête maintenant sur mon épaule. Si elle n’étais pas enceinte? Eh bien j’en serais heureux. Et puis le jour où elle serait enceinte, je ne sais pas comment je réagirais… Vraiment, je n’en avais aucune idée.



«Dans un autre lieu, j’aurais été l’homme le plus heureux d’apprendre que tu sois enceinte de moi.. Mais ici, je redoute ce moment. Plus tard il sera, et mieux ce sera. »



Je l’embrassa sur la tempe.



«Rien ne peut stoper Drake… Et puis, Quinn a surement été manipulée par lui…Je ne vois pas d’autre moyen pour tomber amoureuse de mon frère..»



«Je t’aime Caroline..»



Demander des somnifères ? C’était pas bête comme idée. Surtout que je devais paranoïaque à force de rester debout presque toute la nuit. Mais dans les bras de Caroline, j’étais si bien que je n’avais pas besoins de somnifère. J’étais épuisé, mais dormir ne changerait rien à mon énergie morte. J'étais tout de même curieux sur les examens qu'elle avait passé.

« De toute manière tu n'es sûrement pas enceinte, ce qui est somme toute une 'bonne' nouvelle... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Lun 23 Jan - 19:30



We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson

Je le comprenais. Se rendre à l’évidence que Drake pouvait faire de nous ce dont il avait envie, qu’on pouvait rester ici à créer des enfants autant de temps qu’il le voulait… Cela me donnait de la nausée. C’était un bien triste sort. Et je rêvais de m’enfuir, loin d’ici, d’être libre. D’avoir une vie tranquille avec Garett. Mais parfois je me demandais si tout cela était bien réalisable. « Je comprend… Et je suis sure qu’on trouvera bien un moyen de sortir d’ici. » Oui, il fallait penser positivement, même si c’était difficile vu notre situation, on ne pouvait pas se permettre de perdre espoir. Garett ne semblait pourtant pas vouloir partager son plan avec moi, ce qui, quelque part m’irritait. Depuis qu’on était ici, il voulait me protéger. Mais est-ce que ce n’était déjà pas trop tard ? Et puis, il n’était plus vraiment capable de me protéger de qui ce soit. « Pourquoi tu ne veux pas m’en dire plus ? Tu ne me fais pas confiance ? Ou tu penses que je ne suis pas capable de t’aider ? »

Manipuler… Oui, surement… Je me demandais comment cela allait se terminer pour elle… Mariée au commandeur. Je souris en entendant son je t’aime. C’était surement stupide, mais à chaque fois, ces mots avaient la capacité de me mettre sur un petit nuage. « Je t’aime aussi. » Doucement je l’embrassais. J’avais également peur, peur de tomber enceinte, peur de ce qui risquait de m’arriver. Peur de ce qu’on ferait à l’enfant. Aux paroles de Garett, je créais un léger sourire sur mes lèvres, destinés à cacher mes craintes et j’hochais la tête, mais ne répondit rien à ses paroles. Je m’allongeais doucement sur le lit, invitant Garett à faire de même, espérant que cette fois-ci il trouve un peu de sommeil. Moi, il était clair que je n’allais pas en trouver. Pas cette nuit en tout cas. Je réfléchissais, au passé au futur… Et je me dis que j’aurais bien voulu retourner à l’époque ou la vie avait été tellement simple. Lorsqu’on n’était que deux ados. Lorsque la vie nous souriait, lorsque je pouvais encore lire dans les yeux de Garett. Un léger soupir s’échappait de mes lèvres. J’avais peur de lui dire mes craintes, je n’étais pas sure, mais il y avait une possibilité que je sois enceinte… Et après les paroles qu’il m’avait dit, je n’osais pas le lui dire. Surtout que ce n’était pas certain, c’était peut-être qu’une fausse alerte… Je ne voulais pas l’inquiéter d’avantage, ainsi j’avais rien dit. Et j’espérais qu’il allait laisser tomber le sujet des examens.








_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Mer 25 Jan - 18:18

Ha Caroline...Optimiste, comme d'habitude. Parfois, c'était réconfortant, d'autres fois, c'était contrariant et je me demandais si vraiment elle croyait ce qu'elle disait. J'étais plutôt du genre à vouloir trouver un plan à tout prix plutôt que d'être optimiste. Même si les deux se complétaient plutôt bien. Et je ne pouvais rien dire de trop à Caroline, que le nécessaire. Elle ne devait pas comprendre pourquoi, et je ne pouvais pas le lui faire comprendre non plus. Ce devait être difficile pour elle...Peut-être pensait-elle que je ne lui faisais pas confiance? J’espérais que non. Je me devais de la protéger, et ce même si j'avais à lui tourner le dos pour le faire.

«Bien sûr que je te fais confiance... Je ne peux rien te dire...»

Je me mordais la lèvre. C'était difficile de ne pas tout avouer. De ne pas tout crier sur mon frère... Mais si je faisais ça, je risquais de la tuer, ou alors de me tuer d'abord et avant tout. Caroline finit par s'allonger sur le lit, et j'en fis de même, commençant à lui caresser doucement les hanches. L'évidence qu'elle voulait fuir le sujet de ses tests médicaux d'aujourd'hui m'inquiétait plus qu'il me rassurait.

« Qu'est ce qu'ils ont dit les médecins ? Il y a des résultats ou il va y en avoir bientôt? »

C'était sûr qu'il y avait un risque qu'elle soit enceinte ; si nous n'avions jamais couché ensemble, là, ce serait discutable. Mais autrement, il y avait toujours un risque. Eh pourquoi je commençais à avoir de la difficulté à me concentrer sur autre chose que sur ma main sur sa hanche? Maudites hormones... Parfois je les oubliais lorsque je les ressentais trop. Et puis, même sans elles, il n'était pas difficile de désirer Caroline. Je sentais que, malgré la fatigue qui pesait sur moi, je ne dormirais pas bien cette nuit. Des somnifères? J'aurais besoin de beaucoup plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Jeu 26 Jan - 12:27



We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson
Raaah !!… Pas besoin de vous dire que j’étais irrité par le comportement de Garett. Je ne comprenais pas pourquoi il ne voulait pas se fier à moi. Il disait avoir confiance en moi, mais apparemment pas assez pour se confier. Je détestais me retrouver dans cette position, mais voila parfois on doit accepter la fatalité. C’était ce que ma vie m’avait appris. Et c’était pour ca que je tentais de garder mon sourire, alors qu’au fond de moi, c’était un mélange de peur, amour, angoisse et une grande crainte et haine envers ce gouvernement. Je voulais sortir d’ici. Et le fait que Garett parle des rebelles, pour ensuite se refermer comme une huitre, cela m’agaçait. « Qu’est-ce qu’il y a ? Tu penses que je ne sais pas la garder fermer ? Ou tu ne veux simplement pas impliquer l’aveugle ? » J’étais injuste, je le sais bien. Mais c’était frustrant et j’étais vexée. De toutes les personnes, j’étais la meilleure placé pour connaître mes capacités. Et me taire était quand même quelque chose que je pouvais faire.

Et malgré ma frustration, ses mains sur mes hanches… Ah je ressentis des étincelles dans le ventre. Satané amour, satané hormones. Je suis censée être en colère et non ressentir de l’envie. Les paroles de Garett résonnaient dans ma tête. Pourquoi il ne semblait ne pas vouloir lâcher l’affaire ? *Note que toi non plus tu ne veux pas lâcher l’affaire précédente* Grr à toi je n’ai rien demandé. Je soupirais, et tournais ma tête dans sa direction, allongé sur le lit. Je posais ma tête contre son front. Fermant les yeux. « Ils n’ont rien dit. » Enfin si… mais il était déjà assez angoissé, et avec les paroles qu’il avait prononcé un peu plus tôt sur le fait d’avoir des enfants… Non mieux fallait pas le lui dire. D’autant plus que pour l’instant il était trop tôt pour savoir. Les chances étaient comme toujours fifty fifty. J’étais en retard de deux jours. Pas beaucoup, et puis sans la pilule, les jours n’étaient pas toujours les mêmes. Parfois c’était un jour plus tôt, un jour plus tard… Enfin rien pour s’inquiéter quoi. Cependant chez moi cela avait toujours été réglé telle qu’une horloge. Sans parler que je n’avais jamais pris de contraceptives. Mes règles étaient si régulières que j’aurais même pu dire l’heure à laquelle cela allait se passer. Et c’était ça qui m’inquiétait. Cependant j’espérais que le fait d’être coincé ici, d’être stressé, aurait décalé mes règles de quelques jours, ce qui pouvait arriver… Mais est-ce que c’était le cas ? Mais il était bien trop tôt pour savoir, même leur foutus tests n’avaient rien révélé.

Mais comme je disais, je ne voulais pas inquiéter Garett, ainsi je lançais un autre sujet. « J’ai vu April aujourd’hui… Tu la connais April Coleman ? C’est une agente du doigt. » Une simple agente, pas censé trainer ici… Mais fouineuse comme elle était, il semblait qu’elle n’avait pas hésité à franchir l’interdit. Elle avait été ma colloc, avant de me retrouver ici.










_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Lun 30 Jan - 23:35

Caroline ne voulait pas comprendre. Et je pouvais bien m'imaginer pourquoi : à sa place, je ferais pareil. Ressentir que l'autre ne nous fait pas confiance est plutôt enrageant. Mais elle était plutôt injuste dans ses propos, et j'avais beau ne rien vouloir laisser paraître, je me sentais coupable de ne rien pouvoir lui confier... Et elle ne m'aidait pas à me sentir mieux avec toutes ces accusations.


«Tu es injuste Caroline. Je sais que tu ne peux pas comprendre, mais essaies tout de même d'accepter que je ne peux rien te dire...J'aimerais pouvoir tout te confier, mais je ne peux pas. Alors s'il te plait, arrête d'insister. Ça me fait plus mal qu'autre chose. Tu sais très bien que je ne t'ai jamais concidérée comme une handicapée, une incapable ou quelque chose de la sorte. Fais moi simplement confiance, je t'en pris.»


Tout lui dire aurait été beaucoup plus facile pour moi, et tellement moins lourd sur mes épaules. Mais je ne pouvais pas. C'était trop dangereux. Pour elle comme pour moi. Et je ne me permettrai jamais de la mettre en danger. Si elle s'était retrouvée ici aussi, c'était peut-être un peu à cause de moi. Je posais mes lèvres sur sa nuque, la serrant un peu contre moi, puis ma main sur ses hanches déscendit sur son ventre, le lui caressant doucement. Ce que j'aimerais être le père de ses enfants, les élevés avec elle, les aimer...Je ne pouvais m'empêcher, malgré tout, d'humer le parfum naturel de ses cheveux. Ce n'était facile ni pour l'un ni pour l'autre d'entre nous. Et après un petit moment de silence, elle me répondit sur ce que les médecins avaient dit. Rien? Comment ça rien? ...C'était inquiétant de ne pas savoir...Surtout pour quelqu'un comme moi qui, non seulement veut tout savoir, mais qui a le besoin inédit de tout comprendre.


«Comment ça rien?...Et alors quand tu vas avoir des résultats sur ton état?»


Parce qu'ils avaient bien un dossier en cours sur Caroline. Enfin, j'imaginais. Rien ne devait être laissé au hasard dans un lieu comme celui-ci. Tout ce que je souhaitais, sauf peut-être sortir de cet enfer, c'Était que Caroline était en parfaite santé. Au début, dans ce lieu, j'espèrais presque que Caroline tombe enceinte, juste pour me venger de Drake ou presque...Je sais que ce n'est pas sain, que ma vengeance ne l'est pas ni pour moi, ni pour Caroline, ni pour l'enfant que nous auront bien un jour dans cet endroit.. Mais l'idée de faire tomber Drake me rongeait l'Esprit jour et nuit , sans me donner un seul petit moment de repos.

Caroline, maître dans l'art de changer de sujet, parla d'April, membre du gouvernement avec qui j'avais surement déjà travailler. Caro disait l'avoir vu au courant de la journée, ce qui me surpris légèrement. Un membre du doigt ne devait sûrement pas avoir le droit de mettre son nez dans un projet comme les nouveaux horizons... Qu'est ce qui l'avait poussé à venir voir dans un racoin comme celui-ci?..La curiosité?... Allait-elle un jour se réveiller , tout comme moi, du cauchemard dans lequel notre gouvernement nous plongeait hypocritement? En voyant ce qu'on faisait ici aux humains, allait-elle voir que Drake était un être inhumain?...Surement pas... Et si c'était le cas, elle se ferait surement emprisonner juste pour avoir mis son nez dans un endroit comme celui-ci. À moins d'avoir de bon contact..

«Oui ...je sais qui c'est. On a dû travailler ensemble peut-être quelques fois, je ne me souviens plus...Mais qu'est ce qu'un membre du gouvernement de son stade faisait ici?...Je ne pense pas qu'elle ait eue une permission...»

Je regarda Caroline.

«Évite de parler du sujet avec les autres, surtout si elle n'avait pas le droit d'être ici.»

Lui caressant toujours le ventre, je me demandais pourquoi elle m'Avait parlé d'April.



«Tu la connais parce que tu travaillais avec elle..? Que faisait-elle ici? Et puis, elle n'a pas été un peu surprise de te retrouver ici..?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Mar 31 Jan - 10:37



We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson

Oui, laisser tomber, c’était tellement facile à dire, mais loin facile de faire. « Pourquoi tu ne peux pas ? » Oui, je voulais bien le lâcher, mais je voulais surtout comprendre. Comprendre pourquoi il voulait tant se confier, mais qu’il ne pouvait pas. Qu’est-ce qui l’empêchait ? Ou plutôt qui ? Encore Drake ? Rah celui-là n’allait donc jamais laisser Garett tranquille. Apparemment non… Et d’un autre côté, Garett criait vengeance ce qui n’allait pas faciliter les choses, mais je pouvais le comprendre. Moi-même je détestais Drake pour ce qu’il avait osé faire. Rien qu’à penser que Garett aurait pu être avec une autre femme… Obligé de… NON ! je ne voulais pas penser à ca, c’était trop horrible.

Soupir, pourquoi est-ce qu’il ne pouvait pas lâcher le sujet ? Ne comprenait-il pas que je n’avais pas envie de parler de ça. « J’imagine qu’ils vont refaire quelques tests dans peu de temps. » J’entendais bien qu’il était inquiet, je posais ma main sur la sienne. « Ne t’inquiète pas. Il n’y a rien pour s’inquiéter. » J’en était pas convaincue moi-même, mais je ne voulais pas qu’il se casse la tête sur des problèmes qui n’existaient peut-être pas. Doucement je posais mes lèvres sur sa joue, déposant un doux baiser.

April… Bien sûr que je ne dirais pas à quelqu’un qu’elle était venu me voir. Je n’étais pas stupide, et je ne voulais pas qu’elle ait des problèmes à cause de moi. « Bien sûr que je n’en parlerais avec personne. » Après tout, j’avais toujours considéré April comme une amie, bien que je sache très bien que vu qu’elle était sous Andragorium, il était surement très improbable qu’elle me voyait comme une amie. Quoi que son comportement… « C’était ma colloc. Et oui, elle était très surprise. D’ailleurs apparemment on ne lui avait rien dit. J’étais partie et voilà, rien d’autre. Elle ignorait totalement ce qui m’était arrivé. « Qu’est-ce que j’adorais sentir son toucher. « Et vu son comportement elle n’avait pas la permission d’être ici… Et le plus étrange.. C’est que j’ai aperçu des sentiments dans sa voix. »




_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Garett Wilson


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 11
•• Citation du jour : L'enfer est pavée de bonnes intentions.


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Ven 10 Fév - 19:18

Pourquoi ne voulait-elle pas lâcher l’affaire?... Ça commençait à me peiner. Elle voulait tant savoir. Je ne pouvais pas, sinon j’étais le premier à en souffrir. C’était aussi difficile pour moi que pour elle, peut-être même plus, et je me demandais pourquoi elle ne comprenait pas encore. Je ne pouvais pas. Et peu importait ce qu’elle dirait, ça ne changerait pas la donne. À moins bien sûr qu’elle m’annoce les funérailles de Drake, elle ne saura jamais ce qu’il avait commit, ce qu’il avait osé faire. Caroline essayait de me convaincre qu’il n’y avait pas à s’inquiéter pour elle. Puisqu’elle le disait, je décidai de m’apaiser un peu. J’en avais assez sur les épaules comme ça, alors pas besoin de douter de sa parole. Elle revint sur le sujet d’April. Elles avaient l’air d’avoir été amies dans le passé. Enfin, autant que quelqu’un sous l’emprise d’andragorium pouvait avoir des amis. Comme pour me le confirmer, Caroline m’expliqua qu’elles étaient colocataires avant de venir ici. Je me souvenais maintenant de lorsque j’avais été chez Caroline. Elle m’Avait surement glissé un mot ou deux sur April. Des sentiments?

«Tu dois halluciner Caro…C’est impossible les sentiments avec L’Andragorium…Toi , tu ne l’as jamais pris, mais laisse moi te dire que c’est carrément improbable qu’April ait eu des sentiments. À la limite, peut-être t’Es tu confondue et qu’elle n’avait que des questionnements?»

Enfin, cette discution ne menait à rien. April ne pouvait pas nous être utile ou nous faire sortir d’ici, elle était surement trop sous l’effet de l’Andragorium pour penser par elle-même. Je l’embrassa un peu sur la nuque avant de lui caresser les hanches.



«Oublions tout ça pour ce soir veux-tu? Autrement je sens que ma tête va exploser… »



Le temps passait aussi rapidement qu’il pouvait nous faire languir looongtemps. Ici, rien ne dépendait de nous. C’était agressant à la fin. Je me reposais sur Caroline, passant ma main sur sa peau , sous son chandail. Juste pour sentir sa chaleur, et je fermai les yeux un moment. La douceur de sa peau, son odeur rassurante, sa présence existentielle dans mon univers… Tout cela était indispensable dans ma vie du moment. Et dans celle d’avant également, sauf qu’à l’époque, je ne le savais pas encore. J’étais si content de l’avoir retrouvé comme elle était avant, aucunement ravagée par l’Andragorium. Parfaite, tout comme elle était à notre première rencontre. Ses souvenirs me rendaient nostalgique, et ici, la nostalgie est plutôt à éviter si on ne veut pas se retrouver dans le trou noir de la déprime.



«Je t’aime Caroline.»



C’était tout ce qui comptait pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Caroline Foster


•• Arrivé(e) le : 09/12/2011
•• Participation : 71
•• Localisation : Dans l'Horizon

•• Citation du jour : Aimer jusqu'à la déchirure Aimer, même trop, même mal, Tenter, sans force et sans armure, D'atteindre l'inaccessible étoile...


MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   Ven 10 Fév - 23:25



We're just two lost souls swimming in a fish bowl
Ft. Caroline Foster & Garett Wilson

Oui, dans mon genre je pouvais me montrer assez coriace, je dois l’avouer. Mais peu importe ce que je faisais Garett semblait être encore pire que moi et il ne voulait vraiment pas m’en dire plus. Je n’avais pas d’autre choix que d’abandonner… Du moins pour l’instant. Car il est sure que je ne comptais pas rendre les armes aussi facilement. Par la suite, je lui parlais un peu d’April. Oui, bien sure qu’il avait raison. Il était impossible de ressentir des sentiments avec l’Andragorium. Ca je l’avais remarqué bien remarqué. Même lui n’avait rien ressenti vis-à-vis de moi à cause de l’Andragorium. Cependant cela ne l’avait pas empêché de ne pas le prendre, rien que pour une fois. Avec la grande conséquence qu’on connaît tous les deux. Des vieux sentiments qu’on n’avait jamais osé prononcés, trop jeune, trop naïf, parce que notre amitié avait été trop précieuse. Je me demandais si j’avais lui oser mon amour à l’époque du lycée si tout cela aurait été différent pour lui et moi… Mais ah à quoi bon penser à ca. On ne peut rien changer. Et là, je l’avais près de moi. J’étais avec lui. Et c’était tout ce qu’il me fallait. Et en ce qui concernait April… Comme il le disait, laissons tomber. Et bien que j’avais voulu riposter, protester, les caresses de Garret m’en empêchait. Et surtout ses baisers dans ma nuque qui avait pour don de me faire frissonner de plaisir. J’avais du mal à ne pas céder à ses caresses. Cela faisait tellement du bien de le sentir si proche de moi, de sentir sa présence, son toucher. Je fermais les yeux.

Si j’avais lâché le sujet de Drake, lui il avait laissé tomber le sujet des médecins. Et c’était pour de mieux ainsi. Fermant les yeux, je profitais de sa présence, de ses baisers, de ses caresses. Et je sentis doucement un désir naitre en moi. Et je ne pus m’empêcher de chercher ses lèvres, de l’embrasser. Tout en disant entre deux baisers. « Je t’aime. » Je ne pouvais pas me passer de lui. Il m’était vital, et j’avais peur de le perdre. Tellement peur. J’avais beau être son rayon de soleil, lui il était mon pilier, même si il l’ignorait. Si je n’avais pas été placé avec lui, si je ne l’avais pas eu près de moi… Je ne sais pas si j’aurais réellement pu survivre tout ca. Ma main glissait sur son visage, alors que je ne cessais de l’embrasser. Je sais qu’on ne devrait pas… Enfin… Strictement vu on devrait, vu que c’était le pourquoi qu’on était ici… Mais il ne voulait pas d’enfant, pas dans ces circonstances et moi je devais avouer que c’était de même pour moi. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de l’embrasser. « Je sais qu’on ne devrait pas mais… » la fin de ma phrase n’arrivait jamais vu que mes lèvres entraient à nouveau en collision avec celles de Garett. Il était pire qu’une drogue.






_________________


It's you & me against the world Parfois dans la vie, il se forme un lien indestructible entre deux personnes. Il peut s’agir d’un être avec qui vous vous unirez lors d’un mariage, mais il se peut aussi que la personne sur qui vous pourrez comptez pendant toute votre vie, la seule qui vous connaisse vraiment, peut-être encore plus que vous même, soit la même personne qui est a vos côtés depuis le tout début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We're just two lost souls swimming in a fish bowl   

Revenir en haut Aller en bas
 

We're just two lost souls swimming in a fish bowl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No More Drama ::  :: Ouverture de L'Horizon :: Couveuses :: Chambre 2 : Caroline Foster & Garett Wilson-
Sauter vers: