AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Et voilà, le scénario a commencé! Il y a en ce moment quatre topics ouverts en cours.
Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année - Le Staff de NMD
Notre Forum a ouvert ses portes en ce lundi 26 décembre. Bienvenue parmi nous

Partagez | 
 

 Let’s remove the space between me and you {Juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


« Incubateur femme »
avatar

Juliette Carter


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 73


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Jeu 8 Mar - 10:45

Sa remarque me fit rire. Ce n'est pas tant les clichés sur les princes que j'aimais mais l'idée d'être assise là à discuter avec l'un d'entre eux! Quand même un prince...ce n'est peut être pas grand chose pour lui, mais pour moi ça avait un côté un peu surréaliste. C'est donc en souriant que je lui répondis.

" Oui j'aime assez les clichés! D'ailleurs j'attends de voir ce que tu as fait de ton cheval blanc..."

Ah oui ça le cheval blanc, rien que l'idée me faisait rire doucement. Quoi que j'étais certaine qu'il devait avoir une certaine classe monté sur un cheval. Enfin bref, la conversation se continuait vers nos métiers, nos passions. Effectivement je ne m'étais pas trop planté, apparemment il aimait les chevaux. L'art et la littérature aussi. Très bien, ça nous ferait un point commun supplémentaire. Quand il me demanda si je préférais avoir une fille et un garçon je me sentis troubler un instant. Bien sûr je savais quoi répondre. Mais le formuler à haute voix c'était un peu plus difficile. Par la suite il m'avouait que lui aussi préférerait un garçon. Pour perpétrer son nom à priori. Pourquoi pas après tout, c'est une raison comme une autre. Un peu vieux jeu mais bon.

" C'est une vraie volonté de ta part ou...un désir de tes parents? J'espère que tu ne serais pas trop déçu si jamais...et bien...si on a une fille..."

Souvent ce genre de choses ça vient des parents non? Mais effectivement c'était plus le deuxième point qui me tracassait. Après tout on ne choisit pas encore ce point là. La nature a encore une petite part du travail à faire. Il me demandait si je voulais prendre un dessert ou si je voulais retourner à la chambre. Si on retournait à la chambre le moment où on se coucherait arriverait assez vite...Je me sentais pourtant moins mal à l'aise en sa compagnie. Mais ma timidité me faisait me sentir encore un peu gênée.

" On peut retourner dans la chambre si tu veux. Je mangerais une petite brioche sur le retour."


Moi même mon audace m'étonnait parfois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Alejandro J. Del Monte


•• Arrivé(e) le : 05/01/2012
•• Participation : 39
•• Citation du jour : J'ai une tante, qui, quand elle vous sert quelque chose dit toujours « Tu m'dis stop ». Ma tante dirait « Dites stop », et bien sûr, on ne le fait jamais. On ne dit jamais stop, parce qu'il y a toujours la possibilité d'avoir plus. Plus d'alcool, plus d'amour, plus de tout, plus c'est toujours mieux.


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Ven 9 Mar - 17:57

Le prince charmant sur son cheval blanc… Encore un de ses clichés. Le jeune prince sourit doucement avant de riposter à sa question.

« Je pense que c’est les princes charmants qui ont un cheval, et je ne suis pas sur d’être le prince classique sorti des contes de fées. De plus je préfère les étalons noirs. »

Un sourire amusé après quoi les sujets des conversations varient doucement. Allant de leurs passions au projet, celui qui les a amenés à ce point, à leur rencontre. Alejandro préférait avoir un petit garçon. Son envie ou plutôt celle de ses parents ? Difficile de dire. Il avait toujours été un rebelle, avait très peu écouté les conseils et les ordres venant de ses parents. Cependant maintenant qu’ils étaient morts, il avait tendance à les écouter. Etrange et pourtant la vérité.

« Je pense un peu les deux… Avoir des enfants n’était pas une grande priorité pour moi. Et je n’y ai jamais vraiment pensé… Enfin pas depuis qu’on m’a proposé de venir ici. Et si au début c’était surtout le souhait de mes parents je pense qu’au fil du temps, c’est devenu le mien aussi. Mais si jamais c’est une fille, je ne serais pas déçu. Après tout fille ou garçon, ça serait toujours mon sang. »

Oh qu’est-ce que cela faisait bizarre de prononcer des tels mots. Oui, c’était vraiment étrange, et Alejandro préférait immédiatement changer de sujet. C’était encore trop étrange de se dire qu’ils allaient avoir réellement un enfant ensemble. Elle disait qu’ils pouvaient aller à la chambre, et donc il se relevait. Rangeait son plateau avant d’aller dans sa chambre. Bientôt il serait temps de se coucher et Alejandro posait un bref regard sur le petit lit. Aucun doute, ils allaient être collés l’un à l’autre. Faut croire que le gouvernement était quand même un peu plus intelligent qu’il l’aurait cru.

« Tu veux encore boire quelque chose ou… tu préfères te coucher ? »

Si au tout début de tout ça, ne l’avait en aucun cas gêner. Il devait quand même avouer que maintenant qu’il était presque l’heure de s’allonger dans le même lit, il y avait quand même une certaine gêne. Pas que cela le dérangeait, cependant il avait déjà pu faire la rencontre de plusieurs traits de personnalité de la jeune femme et elle était timide dans son genre. Belle, intelligente tout à son gout, mais fragile et si jusqu’à présent tout c’était bien passé entre elle et lui, et qu’elle s’était un peu ouvert et confié à lui, il ne voulait pas qu’elle se sent mal à l’aise et se referme comme une huitre. Et puis il souhaitait aussi qu’elle passe une bonne nuit. Après tout ils devaient se sentir bien ensemble. La gêne devait partir, et le plus vite était le mieux. Car il ne pense pas que les gens de Drake ait beaucoup de patience.

« Gauche ou droite ? Tu veux dormir de quel côté ? »

Oui, bon disons qu’il était arrivé au stade où il ne savait plus trop quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Juliette Carter


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 73


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Mer 14 Mar - 17:15

Il me fit remarquer gentillement que c'était le prince charmant et que lui n'était pas un prince sorti de conte de fées. Moi en l'occurrence je le trouvais très charmant mais bon...ce n'était pas le but de l'explication non? En tout cas c'était amusant de discuter et de plaisanter avec lui. La conversation continuait et on en venait à parler de nos envies. Concernant les enfants surtout. C'était étrange finalement de parler de cela alors qu'il y a quelques heures encore on ne se connaissait pas. Finalement il me fit part qu'il ne serait pas déçu s'il avait une fille et cela me rassura un peu. J'avais un peu tendance à me mettre facilement la pression et s'il avait fallu que je rajoute à cela l'envie absolue d'avoir un garçon pour lui.

" Quoi qu'il arrive le plus important c'est qu'il soit bien portant. Je ne demande rien d'autre."

Oui c'était tout ce que je demandais. Le reste honnêtement, ça n'était que des détails. On retournait finalement dans la chambre et j'avoue que j'avais l'impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine. Je savais bien que c'était un gentleman et qu'il n'allait pas me sauter dessus mais quand même c'était totalement étrange pour moi. Il me demandait si je voulais boire quelque chose ou si je préférais aller me coucher tout de suite. J'avais l'impression d'être une ado face au premier homme qu'elle rencontrait.

" Je crois que j'ai assez bu moi...Je vais juste faire un petit tour dans la salle de bains..."

Mon dieu quelle gourde. Ça aurait été quand même sympa si pour notre première nuit depuis qu'on venait de se rencontrer ils nous avaient laissé faire chambre à part non? J'allais dans la salle de bains mais je ne savais pas quoi faire. Est-ce qu'il fallait que je reste maquiller ou que je me démaquille au risque de l'effrayer? Est-ce que je me barricader dans un horrible pyjama ou je portais ma nuisette habituelle? Quelle plaie que d'être une fille...Finalement je me démaquillais et j'enfilais ma tenue habituelle. Après tout il n'y avait aucune raison de changer mes habitudes non? Si? Je ne voulais pas vraiment le séduire...ou un peu quand même? Quoi qu'il en soit je ressortais finalement assez rapidement de la salle de bains au vu des milliers de questions qui se posait dans ma tête. Une fois sorti, il me demandait si je préférais dormir à droite ou à gauche.

" A vrai dire d'habitude je m'étale...On à qu'à dire à droite et si jamais on dort mal on changera? Après tout on a le temps de tout essayer non?"


Pas facile de détendre l'atmosphère...Surtout qu'il semblait un peu gêné lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Alejandro J. Del Monte


•• Arrivé(e) le : 05/01/2012
•• Participation : 39
•• Citation du jour : J'ai une tante, qui, quand elle vous sert quelque chose dit toujours « Tu m'dis stop ». Ma tante dirait « Dites stop », et bien sûr, on ne le fait jamais. On ne dit jamais stop, parce qu'il y a toujours la possibilité d'avoir plus. Plus d'alcool, plus d'amour, plus de tout, plus c'est toujours mieux.


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Jeu 15 Mar - 22:05

Oui, en ce qui concernait Alejandro ils avaient assez parlé du sujet bébé. Dire qu’il n’aurait jamais vraiment pensé parler de ça à une complète inconnue. Note qu’il n’aurait pas cru que le monde allait changer aussi fort. Et encore moins qu’il allait « être avec quelqu’un » rien que pour avoir un enfant ensemble. C’était étrange lorsqu’on y pense. Mais peut-etre que dans dix ans cela serait tout à fait normale ? Allez savoir ! Après tout, il y a quelques années l’émancipation des femmes étaient encore incroyable, et maintenant cela ne surprenait plus personne que les femmes travaillaient. Alors oui, peut-etre que tout était effectivement possible.

Rentrant dans leur chambre, il se semblait tout à coup moins sure de lui. Faut dire que lorsqu’il avait accepté, il n’a pas réfléchit plus profondément. Il n’aurait pas cru que cela serait peut-etre pas aussi facile et qu’il allait devoir prendre le taureau par les cornes. Bon pas ce soir, mais dans un avenir proche, il allait bien devoir faire un premier pas dans sa direction. Car vu l’aperçu qu’il avait eu du caractère de la jeune femme, il ne pensait pas qu’elle allait lui dire : Bon et si on faisait pour quoi on est ici ? Non, d’ailleurs même lui ne se voyait pas vraiment dire une telle phrase. Mais ils ne devaient pas oublier qu’ils allaient devoir bien y passer. Et surement plus qu’une seule fois. La jeune femme disparaissait dans la salle de bain, et Alejandro en profitait pour se déshabiller et de mettre son bas de pyjama. Jusqu’à présent elle n’était toujours pas sortie de la salle de bain et il commençait à penser qu’elle allait peut-etre passer la nuit dans la salle de bain.

Il ouvrait le lit, mais restait debout. Il ne voulait pas s’y installer avant qu’elle soit à nouveau dans la pièce. D’ailleurs finalement la porte s’ouvrit à nouveau. Et il demandait de quel côté elle souhaitait dormir. Droite elle, lui gauche. Il s’approchait de son côté lorsque la suite des paroles de Juliette s’arrêtait à ses oreilles. Un petit sourire s’affichait sur ses lèvres.

« Il faut faire attention quand tu parles aux hommes… Car on a tendance à prendre ce genre de paroles à double sense. »

On a le temps de tout essayer… Oui, double sensé, et il ne faut pas oublier qu’Alejandro n’échappait pas à la règle. C’était un homme. Ca fut avec ce sourire qu’il allait s’allonger dans le lit. Okey, cela faisait un peu bizarre, mais finalement pas plus que ça. Dormir dans le même lit, n’est pas une affaire d’état. Et puis combien de fois est-ce qu’il ne s’était pas endormi à côté une inconnue ? Bon d’accord la situation était complétement différent vu qu’avec ces inconnues-là, il avait d’abord été intime avant de s’endormir. Mais au fond cela était la même chose, à part qu’ici le déroulement des choses se passe à l’inverse.

« Et bien… Bonne nuit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur femme »
avatar

Juliette Carter


•• Arrivé(e) le : 27/12/2011
•• Participation : 73


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Sam 31 Mar - 14:44

Je n'avais pas souvenirs d'avoir été une fois dans ma vie aussi mal à l'aise. Comment faisait-on pour dormir avec un homme, dans le même lit, alors qu'on le connaissait à peine? C'était une situation complètement surréaliste. Le monde était en train de se transformer d'une manière dont personne ne ce serait même douter il y a quelques années en arrière. Et je me retrouvais là, planter au milieu de ce qui avait été ma chambre et qui allait devenir notre chambre à réfléchir au côté du lit que je préférais pour dormir. Et je fis une réflexion qui sembla amuser beaucoup Alejandro. En même temps il n'avait pas tort. La façon dont j'avais tourné ça...N'importe quel homme aurait pu y voir une invitation à...enfin...vous me comprenez! Encore une fois je crois bien que je piquais un fard.

" Des fois je devrais m'appliquer le proverbe: tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler...Je voulais dire que demain on pourrait changer de côté si on le voulait quoi..."

Oui super Alejandro avait certainement eu grand besoin d'une explication. Alejandro s'allongeait mon souhaitant une bonne nuit et je m'assis au bord du lit. Je vous assure que si jamais j'avais eu la possibilité de faire autrement je ne me serais pas gênée.

" Oui bonne nuit..."

Je m'allongeais dans le lit, qui était si étroit que je pouvais sentir mon bras contre son dos. J'avais songé un court instant à me tourner sur le côté mais on allait se retrouver et bien...fesses contre fesses, et cette pensée me faisait rougir encore une fois. Mon dieu que tout cela était compliqué. Je tendis le bras pour éteindre la lampe de chevet et nous nous retrouvions dans le noir. La nuit risquait de ne pas être tout à fait reposante...

TERMINE

(je te laisse commencer le prochain ou tu préfères que je le fasse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


« Incubateur Homme »
avatar

Alejandro J. Del Monte


•• Arrivé(e) le : 05/01/2012
•• Participation : 39
•• Citation du jour : J'ai une tante, qui, quand elle vous sert quelque chose dit toujours « Tu m'dis stop ». Ma tante dirait « Dites stop », et bien sûr, on ne le fait jamais. On ne dit jamais stop, parce qu'il y a toujours la possibilité d'avoir plus. Plus d'alcool, plus d'amour, plus de tout, plus c'est toujours mieux.


MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   Dim 1 Avr - 12:25

HJ : si cela ne te dérange pas, je préfère que ca soit toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let’s remove the space between me and you {Juliette   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let’s remove the space between me and you {Juliette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No More Drama ::  :: Ouverture de L'Horizon :: Couveuses :: Chambre 3 : Juliette Carter & Alejandro J. Del Monte-
Sauter vers: